EXPO
BOURGOIS, GEISHA & NYMPHÉAS

IMG_8173 2.jpg

En quelques mots...

Fasciné par cet art si différent, je n’ai pu échappé à m’en inspirer. Séduit par la composition et la couleur, par les motifs, l’art du paysage, du portrait, des scènes, des décors ainsi que des sujets, je me suis littéralement plongé dans le Japonisme.

 

Une Geisha, aussi appelée Geiko ou Geigi, est au Japon une artiste et une dame de compagnie qui consacre sa vie à la pratique artistique raffinée. Elle cultive le raffinement dans l’habillement, la musique, la danse, les rapports sociaux, la conversation et les jeux… 
 

Le mot « geisha » peut s’interpréter comme « personne d’art » ou « femme qui excelle dans le métier de l’art ».

 

« L’impressionnisme serait né de cette fascination pour les arts japonais »

 

Claude Monet a exprimé le japonisme dans son jardin à Giverny, ses nymphéas nous le rappellent, Henri de Toulouse Lautrec avec ses courtisanes, Edgar Degas, Henri Matisse et « La Japonaise », Vincent Van Gogh, Gustav Klimt dans sa période Art Nouveau … Hokusai, Utamaro et Hiroshige inspirèrent nombre d’entre eux…


Certaines analyses comparent les coups de pinceaux énergétiques de Franz Kline, Willem de Kooning et de Jackson Pollock à de la calligraphie.

 

Aujourd’hui encore, le japon est source d’inspiration constante, avec l’art contemporain et l’explosion du Manga dans la pop culture.

 

Je me présente, je suis récupérateur, destructeur, remonteur et assembleur effréné, j’assemble… d’un rien je le transforme et le relance pour une nouvelle destination.

 

Un dégoût profond pour l’immobilisme avéré, m’oblige à me remettre en question non-prudemment, utilisant les déchets des mammifères humains comme la pochette de compact disc, la bouteille en plastique, les vieilles peintures, les objets du passé…

 

Je suis artiste peintre et plasticien ou plutôt, je suis transformiste !

 

Je réalise des fresques, je transforme des lieux, je crée des objets d’utilité publique.

 

Mon parcours de vie est singulier, âgé de 6 ans mes premières créations textiles, à 7 ans ma première exposition en Avignon ma ville natale, à 12 ans mon 1er Prix de peinture à Cagnes-Sur-Mer et à partir de 16 ans mes premières fresques. Ma dernière, pour le 40ème anniversaire du Musée National de l’Automobile cette année 2022. Dans la même ville de Mulhouse, vous pourrez voir mes réalisations à Manurhin, EM3, Electropolis, Natura9… et dans d’autres lieux encore… Plus récemment de nombreux collages à travers l’Europe et la Russie.

 

Actuellement sur la création d’un Haut Lieux d’Art et de Culture en partenariat avec le Parc Naturel des Ballons des Vosges, la Collectivité Européenne d’Alsace, le Collège Robert Schumann et bien entendu la Ville de Saint-Amarin… je ne m’arrête pas !

« Si on étudie l’art japonais, alors on voit un homme incontestablement sage et philosophe et intelligent, qui passe son temps à quoi? À étudier la distance de la terre à la lune? Non À étudier la politique de Bismarck? Non Il étudie un seul brin d’herbe (…) Voyons, cela n’est-pas presque une vraie religion! Ce que nous enseignent ces japonais si simple et qui vivent dans la nature comme si eux-mêmes étaient des fleurs? » ( Vincent Van Gogh, lettre son frère Théo, 1887) 

Infos pratiques

Horaires :

Vendredi 18h - 21h (vernissage)
Samedi 10h - 18h
Dimanche 10h -17h

L'artiste

Dominique Bourgois est Artiste Plasticien et Designer.

Pour plus d'informations : 

www.dominique-bourgois.com